arrietty


UN FILM QU'ON PEUT VOIR


Rares sont les films qui me touchent en ce moment. Arrietty est la nouvelle héroine du cinéma japonais d'animation, adapté librement d'un livre pour enfant The Borrowers au le scénario écrit par Miyazaki (le grand dessinateur japonais réalisateur de Mon voisin Totoro ou de Princesse Mononoké.) Je me suis laissé complètement transporté par cette très belle histoire, une rencontre improbable entre Arrietty petite chapardeuse d'une dizaine de centimètres et de Sho, un jeune garçon qui est venu se reposer chez sa tante dans une vieille maison.

Au sous sol de la maison, dans un univers fait de bric et de broc trouvés chez les humains, les chapardeurs se sont installés. Il ne reste malheureusement plus qu'une famille, et Arrietty, la jeune fille, est avide d'aventures et veut voir le monde des adultes. Émerveillée au début par leur maison (ou ils doivent entrer pour chaparder quelques ustensiles important comme du sucre ou des mouchoirs) elle va se faire surprendre et voir par Sho.

L'aventure que Miyazaki nous propose est la rencontre entre ces deux personnages. Sho et Arrietty ont beaucoup en commun. Ils sont seuls tous les deux, et aimeraient avoir un ou une amie avec qui parler.

Des passages superbes m'ont mis la larme à l'oeil, des passages que j'aimerais voir et revoir tant ils étaient touchants !

Une musique composée par une musicienne bretonne Celine Corbel qui apporte également beaucoup de douceur au film. De nombreuses personnes disent qu'il ne s'agit pas du meilleur Miyazaki mais je peux simplement dire combien j'ai été transporté par ce film, j'aurais aimé une autre fin, mais avec Miyazaki souvent les histoires ne se terminent pas comme on s'y attend ! Tant mieux, cela donne de la surprise et de l'intérêt. Arrietty est une très belle aventurière et je vous recommande de lui rendre visite ! Avec des seconds rôles décapants !